Les costumes de « L’Espionne de Tanger » #1

L'espionne de Tanger #1.jpg

Hello la compagnie !

Il y a quelque temps déjà je suis tombée sous le charme d’une série espagnole qui se nomme El tiempo entre costuras, et en version française L’Espionne de Tanger. Cette mini-série de 17 épisodes mélange couture, paysages ensoleillés, guerre et espionnage sans oublier de magnifiques costumes ! (C’est l’adaptation d’un roman de María Dueñas du même nom que je n’ai pas lu mais qui est très certainement génial !)

Mon avis sur L’espionne de Tanger

Alors je vous recommande cette mini-série à 100% !! Vraiment j’ai adoré du début à la fin, c’est une série de qualité avec une intrigue captivante, des personnages intéressants, de très bons acteurs (Adriana Ugarte est excellente dans son rôle de Sira), et une musique et des paysages sublimes.

Cette série m’a aussi permise de mieux découvrir la mode des années 1930-1940 que je ne connaissais pas très bien et j’aimerais donc vous présenter les costumes le temps de quelques articles.

Les costumes de L’espionne de Tanger

Les costumes de la série sont très intéressants car le personnage principal Sira Quiroga a une très belle évolution vestimentaire au cours de la série qui se résume en trois étapes :

  1. Tout d’abord on a une jeune fille un peu débraillée qui s’habille encore de manière très enfantine.
  2. Ensuite Sira se civilise et devient une jeune femme élégante.
  3. Pour finir Sira est amenée à changer de nom pour sa mission d’espionnage et sa gare-robe change aussi devenant vraiment très classe.

L'espionne de Tanger.png

Sira Quiroga : Une jeune fille de Madrid

Je ne vais pas beaucoup m’attarder sur cette première partie car elle n’est pas très longue et surtout elle est moins intéressante que les deux autres. Sira est alors une toute jeune fille, elle porte des tenues très simples et très peu de chapeaux.

L'espionne de Tanger (437).jpg

Au commencement Sira travaille dans un atelier de couture avec sa mère. Elle est alors habillée très simplement avec comme coiffure une tresse.

G (17)

Sira est encore une jeune fille qui ne connaît pas grand chose à la vie et ses tenues et ses coiffures reflètent parfaitement cet aspect.

G (16)

Pour sortir Sira revêt une petite robe jaune pâle toute simple.

G (31)

Petite blouse blanche toute simple…

G (20)

… avec un chapeau c’est tout de même plus élégant.

G (19)

Sira dans une tenue déjà plus élégante.

G (28)

Un chemisier imprimé sur une petite jupe blanche pour sortir.

A (37)

Petite robe imprimée et cheveux au vent pour se balader sur la plage.

Petite révolution vestimentaire !

Un premier tournant de la vie de Sira est lorsqu’elle monte son atelier de couture à Tanger, pour accueillir ses clientes elle se doit d’être élégante et raffinée. Elle renouvelle donc sa garde-robe, sa coiffure et aussi sa façon d’être et ses manières. (Par exemple on la voit qui s’entraîne à prendre une pose distinguée pour porter sa cigarette.)

Ainsi voici la robe qui marque la première révolution vestimentaire de Sira, c’est une robe que Sira porte pour accueillir ses clientes dans son atelier de couture et elle marque clairement un changement de garde-robe.

L'espionne de Tanger - Costumes (8).png

Pour ceux qui ne l’auraient par remarqué Sira est au milieu ! A gauche on a une coupe de robe très similaire. A droite on retrouve presque la même coiffure et les mêmes chaussures.

L'espionne de Tanger (598)

Sira dans son atelier, on retrouve bien la coiffure caractéristique des années 40 avec ses rouleaux.

L'espionne de Tanger (733)

Bon c’est vrai que les tenues d’atelier ne sont pas les plus belles !

Une balade en voiture, ça vous tente?

Bon pour la dernière partie de cet article je vous propose une petite balade qui va vous donner des envies de vacances !

A (33).jpg

Voilà Sira en version élégante : Et oui la coiffure, le chapeau et les gants ça fait toute la différence !

A (23)

Je suis vraiment fan des gants, je trouve que ça donne une classe immédiate.

A (22)

Et tant qu’à être élégante autant monter dans une belle voiture…

A (45).jpg

Et ça c’est la photo qui m’a donné envie de voir la série 🙂  Elles sont vraiment belles toutes les deux ! Petit chapeau pour Sira et joli foulard avec lunettes de soleil pour Rosalinda Fox.

L'espionne de Tanger - Costumes (7).png

Et puisque l’on parle de lunettes de soleil en voilà ! Les lunettes à l’époque étaient souvent rondes comme vous pouvez le voir sur la photo de droite.

A (17).jpg

Vous ne pouvez pas savoir à quel point j’ai rêvé de me téléporter à Tanger en voyant cette série !

A (48)

Prendre un thé dans de belles tenues et sous le soleil ça donne envie !!

A (47)

Et on se quitte sur les beaux sourires de nos deux amies…

Et voici l’extrait en entier si ça vous tente de rêver encore plus à des vacances sous le soleil 😉

 

J’espère que ce premier article sur les costumes de L’espionne de Tanger vous aura plu ! Je trouvais la saison idéale pour vous le partager, et sachez une chose la suite s’annonce encore plus belle car les costumes sont de plus en plus beaux au cours de la série.

Est-ce qu’un TOP 10 sur les films musicaux vous tente pour dimanche prochain?

 

Publicités

10 réflexions sur “Les costumes de « L’Espionne de Tanger » #1

  1. J’adore ton article ainsi que la série, c’est une des toutes premières que j’ai regardé, et les costumes en particulier m’ont faire apprécier cette série.
    Je suis aussi contente de voir parler de cette série sur la blogosphère. Ça te dérange si je mets un lien de ton article dans le mien (https://voyageauboutdelhistoire.wordpress.com/2016/05/29/livre-serie-el-tiempo-entre-costuras/), je pense que renvoyer mes lecteurs à ton article leur permettra de mieux découvrir la beauté de cette série 😀
    Merci !
    Camille

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Livre & série : « El tiempo entre costuras » – Voyage au bout de l'histoire

  3. Coucou je ne connaissais pas cette série et je vais surement la regarder dans pas longtemps ! Merci pour cette découverte ! J’aime beaucoup ton blog, je suis heureuse que quelqu’un de mon âge s’intéresse de si près aux costumes et à l’histoire. Et je viens souvent voir si il n’y a pas deux ou trois séries que je connais pas, pour assouvir ma soif de « period drama » qui sont, avec les films, une réelle source d’inspirations pour moi puisque je fais des études pour devenir costumière et que couds donc moi même des costumes d’époques. Bref bref je voulais te demander aussi si tu as regardé la série Peaky Blinders que j’aime beaucoup malgré son ton assez sombre des bas-fonds de Birmingham juste après la Première guerre.
    Merci pour ton travail !

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Eléonore !
      Merci pour ton commentaire qui m’a fait très plaisir 🙂
      Trop bien comme études, c’est un de mes rêves de coudre des costumes d’époque !
      Alors non je n’ai pas encore vu Peaky Blinders mais on m’en a dit beaucoup de bien donc je suppose qu’il faut que je m’y plonge un de ces jours 🙂
      A bientôt

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s