Un Noël à Downton Abbey dans la peau d’une petite souris…

Downton abbey.jpg

Hello la compagnie !

Vous connaissez tous l’expression « j’aurais bien aimé être petite souris pour voir cela » et bien moi je me suis glissée dans la peau d’une petite souris pour vivre un Noël à Downton Abbey.

Pour les fans de la série j’espère que ce petit texte vous plaira, pour les autres je préviens il y a bien évidemment des spoilers sur la série alors on se retrouve plutôt à la toute fin de l’article !

— Noël à Downton Abbey —

Un bruit assourdissant retentit dans les cuisines de la grande demeure. Terrée dans mon petit trou j’ouvris un œil, puis l’autre, pour voir ce qui causait tout ce raffut.

En ce 24 décembre 1926 , une grande agitation régnait dans les cuisines de Downton Abbey et ce n’était pas uniquement parce que c’était Noël. En effet il s’avère que Daisy avait eu l’entière responsabilité de préparer le repas du réveillon, le tout à sa plus grande fierté, mais sans compter la pression qui lui avait fait renverser sa casserole pleine de sauce.

Daisy.jpg

Maintenant que j’étais bel et bien réveillée, j’entrepris de me risquer hors de mon trou avant de finir étouffée dans cette fournaise. Mes petits pas me conduirent sous la table afin de grignoter les quelques miettes de gâteau qui avaient glissé sur le plancher. C’était absolument délicieux ! La cuisine de daisy allait manquer à tout le monde une fois qu’elle aura quitté Downton en compagnie d’Andy ce qui avait été prévu pour début janvier.

Andy & Daisy.jpg

Une fois repue, je me glissai hors des cuisines évitant adroitement de me faire écraser par le lourd pied de Madame Patmore qui entrait dans la pièce. Des rires retentissaient dans les pièces voisines, en effet à l’occasion de Noël les Bates étaient venus faire un petit coucou avec leur bébé qui avait bien grandit et qui galopait à travers tout l’étage des domestiques.

Sans bruit, mes pas me conduisirent dans un passage secret que seules les souris de Downton connaissent. Lorsque mon museau arriva au bout du tunnel j’étais face au plus beau de tous les sapins de Noël de la région !

20.jpg

Ce sapin avait été soigneusement décoré par toute la petite famille et en particulier par les enfants qui avaient pris un plaisir immense à choisir les décorations ! La petite Charlotte qui avait à peine six mois n’avait malheureusement pas pu accompagner Marigold, Sybbie et son frère Georges dans cette tâche qui demandait de savoir au moins se tenir sur ses deux jambes. Au lieu de cela elle avait préféré tenir compagnie à ses grands parents à leur plus grande joie.

18.jpg

Le hall où se trouvait le sapin me semblait bien silencieux mais bientôt j’entendis des rires qui résonnaient dans le salon. Me faufilant dans la pièce je vis que, non seulement on fêtait Noël, mais que l’heure était aussi aux réjouissances du tout récent mariage de Tom et Laura (…mais oui ! Vous ne vous en souvenez pas? Laura Edmunds la rédactrice du magazine d’Edith !)

Tom et laura.jpg

En ce jour de Noël la famille semblait si unie, les querelles s’étaient éteintes, les rires fusaient de toutes parts et les bonnes nouvelles allaient de bon train. En effet, d’après ce que j’avais entendu lorsque je me cachais sous un fauteuil, l’entreprise automobile Branson-Talbot allait pour le mieux malgré les difficultés des débuts. Mais la merveilleuse nouvelle de la journée fût celle annoncée par lady Edith…

Lorsque celle-ci réclama un peu de calme, je me fis petite souris pour être sûre qu’on ne me remarqua pas, elle se tourna vers Lord Grantham et Lady Cora et leur annonça le sourire aux lèvres qu’ils allaient être à nouveau grands-parents.

Lady Grantham assise sur le canapé en compagnie d’Isobel Crawley, se trouvait bien aise d’avoir la chance de connaître ses arrières petits-enfants et même peut-être ce quatrième qui était prévu pour l’été prochain.

22.jpg

Voyant que l’heure était à la fête, Lady Rose en profita pour aller discrètement mettre en marche le gramophone. Une douce musique s’en échappa et les couples se mirent à valser sur le plancher.

Les années s’étaient écoulés dans la demeure et chaque année les choses les plus incroyables pouvaient arriver : On avait bien vu en ce jour de Noël Lady Grantham valser avec Thomas le valet de pied, Lady Mary chanter en duo avec Lady Edith ou encore la plus merveilleuse des demandes en mariage.

Mais cette année, rien de particulier ne se produisit, seulement une joie intense, que même moi, simple petite souris, pouvait ressentir. Cette joie c’était la joie de Noël, celle où l’on quitte tous nos différents pour passer un moment avec famille ou bien amis dans la joie et la convivialité.

31 (1).jpg

Voilà pour ce petit texte que je me suis amusée à écrire hier soir dans un instant d’inspiration, j’espère que vous y aurez retrouvé l’esprit Downton Abbey ainsi que l’esprit de Noël et que vous n’y aurez pas trouvé trop de fautes d’orthographe !

En tout cas je vous souhaite à tous un très Joyeux Noël dans la joie et la bonne humeur ! Profitez-en bien et on se retrouve très bientôt pour un nouvel article.

52c2d40b0d3511c70c81116c90ca6322.jpg

Romy, la petite souris 😉

Publicités

18 réflexions sur “Un Noël à Downton Abbey dans la peau d’une petite souris…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s