Retour dans le passé pour une séance d’habillage

Pendant des années les femmes ont été emprisonnées dans des corsets qui leur donnaient une taille aussi fine que celle d’une guêpe. En effet le dicton dit : « il faut souffrir pour être belle ». Ce n’est pas tout à fait faux! Mais moi je suis bien contente de ne pas à avoir à porter de corset aujourd’hui!!

Je vous propose donc de faire un petit tour du côté de la toilette de ces dames à travers des images tirées de films d’époque.

652749e0845dc637fc4807815a5b7b4b

Première étape : Le laçage du corset

Porter un corset était souvent une vraie torture pour les femmes : A l’époque il ne fallait pas compter le nombre de côtes cassées et d’évanouissement à cause d’un corset trop serré! Les femmes se faisaient donc aider pour lacer au maximum leur corset afin d’avoir la taille la plus fine possible.

d65000de28e1489fc470ffd8304e3c3e

Vivien Leigh et Hattie McDaniel dans « Autant en emporte le vent

173d305a05ef800393fc31a7297bcb14

Kate Winslet et Frances Fisher dans « Titanic »

cef3d4c781ec1564c16fa834e069aa3d

Michelle Dockery et Joanne Froggatt dans la série « Downton abbey »

Au 19ème siècle, en plus du corset, les femmes portaient une crinoline. La crinoline était une sorte de cage qui pouvait pendre des diamètres énormes et qui permettait de faire gonfler la robe.

Par-dessus le corset et la crinoline on enfilait la robe:

Venait ensuite l’heure de la coiffure qui pouvait parfois prendre beaucoup de temps!

b728d097ead10a2b51c5f7b76c235f15

Keira Knightley dans « Anna Karenine »

 

L’ajout de gants et de bijoux apporte ensuite la note finale à la tenue:

Et voici le résultat de toutes ces opérations : Une femme élégante avec une très jolie robe de beaux bijoux et surtout une taille de guêpe!

Les adieux de la reine

Heureusement de nos jours l’opération est un peu plus rapide puisque plus besoin de corset, ni de crinoline!

740c57b7cf77d28ed12142a9a260b146

Anne Hathaway dans « Princesse malgré elle »

Advertisements

15 réflexions sur “Retour dans le passé pour une séance d’habillage

  1. Je me souviens bien de la scène du corset dans Titanic. C’est joli toutes ces tenues, mais quelle horreur quand-même d’être ainsi compressée ! En y réfléchissant bien, de nos jours le corset a disparu, mais l’obsession de la minceur est toujours bien là, et les femmes toujours corsettées d’une certaine façon… :-/

    Aimé par 1 personne

  2. Mon dieu, les maux de dos qu’on devait se taper avec ces crinolines.. Une horreur !
    J’ai lu pas mal de choses sur ce sujet (le « faut souffrir pour être belle ») par rapport à mon sujet de mémoire. On découvre des choses absolument fascinantes !

    Aimé par 1 personne

    • C’est tellement vrai ça, chaque époque a son idéal de beauté avec des contraintes très différentes et en effet je ne suis pas sûre que les contraintes d’aujourd’hui soient tellement mieux qu’autrefois !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s